NervalportraitNadar

CE SITE

Nerval.net est la continuation et l'extension de la publication en ligne « Des nouvelles de Gérard de Nerval », qui proposait des notices, à la fois chronologiques et thématiques, accompagnées d’extraits de l’ oeuvre. Au fil de ces pages publiées depuis plusieurs années déjà, m’est apparue la nécessité de donner à lire les textes dans leur intégralité, en adoptant, pour son cas spécifique, un parti éditorial qui permettra au lecteur de suivre, quasiment au jour le jour, son élaboration. Lire Nerval donne parfois une impression de vertige et un sentiment de déjà vu. Ce n’est pas une illusion, mais bien une réalité, car il n’a cessé, au long de sa vie, de tricoter, détricoter et retricoter ses propres textes. Si une œuvre fonctionne en réseau, en rhizome, aurait dit Deleuze, c’est bien celle de Nerval, et à ce titre, internet est l'outil idéal pour une lecture en échos et résonances révélatrice de son « mythe personnel ». Les visiteurs de Nerval.net trouveront donc, de façon complémentaire, plusieurs entrées dans l'univers nervalien:

– un regard rapide leur fournira les REPÈRES BIOGRAPHIQUES essentiels, qu’ils pourront à leur gré approfondir en se reportant aux NOTICES et pour les plus curieux, aux RECHERCHES AVANCÉES.

– un accès aux TEXTES, suivis presque au jour le jour au fil leurs publications en articles puis en volumes, d'où le nom de BIO-ÉDITION, quitte à assumer les reprises, qui ne sont jamais totalement des redites. Le parti éditorial que j'ai choisi est d'établir les textes, qu'il s'agisse d'articles de presse ou d'éditions en volume, en revenant toujours aux originaux, dont beaucoup sont accessibles sur Gallica (grâces soient rendues à la BnF), et lorsque qu’ils ne sont pas en ligne, sur les originaux consultés personnellement aux Archives, à la BnF ou à la Bibliothèque de l’Institut. Les BELLES PAGES, textes et images, en constituent un florilège.

– un regard enfin sur la part plus intime des MANUSCRITS AUTOGRAPHES, correspondance personnelle, notes ou fragments qui n'ont jamais fait l’objet de la part de Nerval d'une publication, et dont le déchiffrement est lui aussi révélateur.

C’est là un travail de longue haleine, qui ne sera mis en ligne que progressivement, en essayant de suivre un à un les fils de l’écheveau nervalien. La vie et l'oeuvre de Nerval – et sa vie est peut-être son chef-d'oeuvre – ne peuvent s'appréhender que comme un réseau de correspondances, une toile dont les fils se tissent, dans un entrecroisement labyrinthique jamais définitif, jamais achevé.

 
 
Sylvie Lécuyer,
agrégée, docteure en lettres
auteure sur Nerval de
La Généalogie fantastique de Gérard de Nerval, Études nervaliennes n° XIV, Presses universitaires de Namur, 2011
Gérard de Nerval. Pandora et autres récits viennois, Honoré Champion, 2014
Gérard de Nerval. Léo Burckart (1838-1839), Honoré Champion, 2018
Gérard de Nerval. Mortefontaine, à la recherche d’une enfance perdue (à paraître)
item3
item1a1
MISE À JOUR: